La géobiologie

La Géobiologie

La Géobiologie est l’étude de l’influence de l’environnement sur les êtres vivants, c’est en quelque sorte la médecine de l’habitat.
L’étude géobiologique d’un lieu (une habitation, une entreprise, un bureau, un terrain…) révèle les zones « géo pathogènes » qui nous fatiguent, nous perturbent, et qui peuvent, selon les individus, créer de nombreuses pathologies à la longue.
Elle a pour but l’amélioration du bien-être dans les différents lieux de vie, afin de vivre en harmonie dans son environnement.

 

  • Exemple de pathologies :

Problème de sommeil, fatigue, petites maladies chroniques, manque d’entrain, mal-être, déprime, migraines, maux de tête, nausées, problème de concentration, agitations, agressivité, colère, irritabilité, stress, mauvaise ambiance familiale…
Dans la vie professionnelle : difficultés commerciales, baisse de productivité, du chiffre d’affaire, absentéisme lié aux problèmes de santé, stress, agressivité, jalousie, mauvaise ambiance…

On distingue la géobiologie naturelle qui concerne les perturbations d’origine naturelle, provenant de la Terre (cours d’eau souterrain, failles, réseaux telluriques…) et la géobiologie artificielle dont les perturbations proviennent de l’Homme (pollutions électriques et électromagnétiques, basses et hautes fréquences).

 

  • L’étude en géobiologie naturelle :

L’étude consiste, tout d’abord, à détecter les perturbations d’origine naturelle présentes sur le lieu d’étude. Cette détection se pratique en radiesthésie, c’est-à-dire avec un pendule ou des baguettes Red Master.
Après avoir repéré ces perturbations et les avoir retranscrites sur plan, je travailler ensuite sur la partie vibratoire de ces émanations nocives, émanant du sol, afin de ne garder que les énergies positives.

 

  • L’étude en géobiologie artificielle :

Pour la partie artificielle, l’étude se fait pièce par pièce, avec des appareils de détection permettant de mesurer les champs électriques et magnétiques émis par les appareils électriques basses fréquences, afin de mettre en évidence les appareils « polluants ».

Des mesures d’ondes hautes fréquences sont aussi réalisées. Je m’intéresse également à l’environnement extérieur : présence de lignes haute tension, antennes relais…

Ensuite, je rédige un rapport indiquant les préconisations pour réduire la pollution électromagnétique dans la maison,  surtout dans les chambres, et je le transmets aux clients.

 

En savoir plus sur la Géobiologie Naturelle

En savoir plus sur la géobiologie Artificielle